wä dé a été fondé par Esther Hien, il s’agit de deux mots en BIRIFOR. Une langue de la région sud-ouest du Burkina Faso, petit pays africain.

Cette expression est une sorte d’invitation pour aller chercher quelque chose. Nous pouvons la traduire par : un cadeau, mais pas n’importe lequel. Un cadeau que vous offrez à un être cher. Les deux mots sont pleins de sens, pleins de souvenirs et de sentiments.

wä dé est un projet multidisciplinaire qui prend en considération non seulement les innombrables talents des artisans africains, mais pas que. Ces objets ont de nombreuses histoires produites par ces différentes expériences. Peu importe que ces histoires soient longues, courtes, heureuses ou tristes, celles-ci ne disparaitront point car les objets durent et les histoires s'enrichissent.

 

Wä dé se consacre aux artisans africains avec l’association Yële

 

wä dé est hors normes, ses produits ne sont donc pas affectés par les tendances. Elle se consacre au soutien des petites entreprises locales et indépendantes dans toute l’Afrique. C’est pourquoi la marque travaille en étroite collaboration avec de petits artisans pour mettre en valeur certains de leurs petits bijoux. Ces derniers sont réalisés avec amour et passion, dans la bonne intention que ces trésors débutent un nouveau voyage avec vous.

wä dé fonde l'association Yële, qui rassemblent des femmes potières traditionnelles d'un petit village au Burkina Faso.

Pour en savoir davantage : https://www.associationyele.com/

Voir la sélection